Maison des Hommes et des techniques

 

Le Cercle atlantique du zéro

Pour le plus grand plaisir des petits et grands amateurs des circuits de train miniature, nos amis du Cercle atlantique du zéro sont revenus dans nos locaux pendant les vacances de la Toussaint. Grâce aux explications des animateurs du CAZ, les visiteurs ont appris beaucoup de choses sur les réseaux jouets et les réseaux modulaires au 1/43e. Le site internet de l'association permet d'en savoir plus sur les activités du Cercle.

Du lundi 5 au vendredi 9 novembre 2012
Site internet : http://www.train35.com/caz.html

 

 

 

 

 

 

Exposition temporaire : Mémoire de l'esclavage

Dans le cadre de sa manifestation Casa palabres. Au cœur de l'effervescence africaine, l'association Casa Africa Nantes présentait l'exposition Mémoire de l'esclavage. Cette exposition à caractère pédagogique est composée d'une quarantaine de planches de bédés originales des deux premiers tomes Bulambemba et En naviguant vers les Indes de la série Mémoire de l'esclavage de Serge Diantantu, bande dessinée parrainée par l'Unesco et portant sur l'histoire de l'esclavage.

L'exposition, très documentée, sur l’histoire du commerce triangulaire inclut aussi les neuf siècles de traite orientale précédant la traite occidentale et ses abolitions. Elle est l'aboutissement d'un travail de recherche aux côtés de Joseph N'Diaye, conservateur de la Maison des esclaves sur l'île de Gorée au Sénégal, et auteur du livre Il fut un jour à Gorée… L'esclavage raconté à nos enfants.

Auteur de bandes dessinées documentaires et de fictions, Serge Diantantu place au cœur de son travail les thèmes de société autour du monde noir.

Mémoire de l'esclavage est accompagnée de l’exposition de l’association les Anneaux de la mémoire, Nantes regarde son histoire du 15e au 21e siècle.

Samedi 27 octobre à partir de 15 heures : rencontre avec Serge Diantantu et film

Dans le cadre de l'exposition, Serge Diantantu était présent pour une visite commentée de l'exposition et pour une séance de dédicaces.

La visite fut suivie d'une projection du film Routes de l'esclave : une vision global, un documentaire d'éducation et d'information produit par l'UNESCO. Il présente la diversité des histoires et des patrimoines issus de la traite négrière et de l'esclavage. Destiné au grand public, il donne un aperçu de la déportation massive des populations africaines vers différentes parties du monde : Amériques, Europe, Océan indien, Moyen-Orient et Asie.

Après la projection eut lieu une table ronde en présence de Serge Diantantu et de Philippe Wiel, membre des Anneaux de la mémoire, qui présentera brièvement l’histoire de Nantes et le rôle de la ville dans la traite négrière atlantique (en se basant sur des images de la ville au 18e siècle).

Exposition du 27 octobre au 16 novembre 2012

 

 

Exposez vos talents !

Pour la troisième fois, l'Association des comités d'entreprises de Nantes et région (ACENER) a fait appel aux salariés des entreprises adhérentes pour qu'ils présentent leurs œuvres au public.  Plus de quarante peintures, dessins, sculptures et photographies ont ainsi été exposés à la Maison des Hommes et des techniques.

Du 24 septembre au 10 octobre 2012

 

 

 

 

Les Passagers du Vent

À l'occasion de l'inauguration du pavillon de la fraternité par l'association La Fraternité-Le Bateau pédagogique, la Maison des Hommes et des techniques a accueilli l'exposition Les Passagers du Vent, une sélection de 80 planches originales de l'auteur de bandes-dessinées François Bourgeon, qui est également parrain du projet de construction le La Fraternité.

L'auteur a rencontré le public autour de son exposition le samedi 29 septembre

Exposition du 29 septembre au 12 octobre 2012

 

 

 

 

Programme complet de la manifestation :

Vendredi 28 septembre

18h : Table ronde De l'Aurore à la Fraternité

Lieu : Maison des Hommes et des techniques

Modérateur : Michel Sourget, journaliste

Intervenants : Patrice Lorrot, psychosociologue et directeur d'Ariane ; Marcel Dorigny, historien ; Elsy Mecklembourg-Guibert, responsable d'EMH Communication ; Étienne Télémaque, professuer et animateur culturel ; Fritz Simon, économiste et président du Centre haïtien de conciliation et d'éducation ; Edith Wainwright, docteur en lettres ; Robert Fullilove, vice-doyen de l'Université de Columbia à New York ; Marlyn Delva, doyenne de l'Université de Columbia à New York ; Hédi Saidi, historien et écrivain ; Isabelle Ullern, philosophe ; Sylvie O'Dy, présidente du Comité contre l'esclavage moderne.

Samedi 29 septembre

15h : Rencontre avec François Bourgeon

Lieu : Maison des Hommes et des techniques

17h30 : Inauguration du pavillon de la Fraternité

Lieu : Cale n° 2 – Site des chantiers – Île de Nantes

Suivie d'un cocktail et d'une animation musicale avec Les Amis du Bèlè, Authentique Gospel Singers et Tabaco y Ron.

Pour tout renseignement concernant La Fraternité-Le Bateau pédagogique : lafraternite@bateau-pedagogique.org
02 40 94 58 39
www.bateau-pedagogique.org

 

 

 

 

Projection de film : Le dernier chantier

Jacquette du DVD Le dernier chantier« Nantes c’était Dubigeon, les chantiers nantais c’était 7  000 ouvriers, le savoir-faire et la fierté. »

Surviennent les revers, la mévente, la concurrence. La Corée produit 60 % moins cher, le chantier naval Dubigeon s’étiole de plan social en plan social : 2 500 salariés en 1970, puis 1 000. En 1982, dernier sursaut, Alsthom prend le contrôle du chantier nantais mais le déclin est inéluctable. Alsthom souhaite alors réduire les effectifs à 500 salariés et délocaliser le chantier. Le gouvernement socialiste de Pierre Mauroy navigue entre la volonté de sauver le chantier et les contraintes économiques d’une mondialisation déjà à l’œuvre.

Pour les salariés de Dubigeon, il est inimaginable que leur chantier ferme. Ils vont le dire haut et fort. Manifestations devant la préfecture, saccage des bureaux de la direction, blocage du chantier, les métallos nantais tiennent le haut du pavé.
Symptomatique du poids de la mondialisation sur une entreprise locale, ce conflit est alors très médiatisé.

Le dernier chantier réunit à nouveau autour de la table tous les acteurs du conflit et tente de comprendre les mécanismes à l’œuvre. Que représente un ouvrier dans l’élaboration d’une stratégie industrielle ? Peut-on être « délocalisé » ou « reconverti » sans en souffrir ? 
Il s’agit aussi d’interroger une période charnière dans la politique industrielle et sociale de la France. Le poids de la compétition internationale, la montée du chômage entraînent le début de notre déclin industriel. Les questions soulevées par ce conflit restent essentielles : un capitalisme de plus en plus sauvage, le rôle de l'État, la lutte des salariés, le travail de demain. »

C'est de cette réflexion qu'est parti Olivier Cousin pour réaliser, avec Xavier Pouvreau, le documentaire Le dernier chantier, co-produit par Pirouette Films et Télénantes. Informations auprès de Pirouette Films : pirouettefilms@free.fr ou 01 30 59 43 38.

Projection le 13 octobre 2012 à 10h
à la Maison de quartier de l'Île de Nantes, rue Conan Mériadec à Nantes
en présence d'Olivier Cousin et d'anciens de la Navale nantaise
DVD en vente à la MHT (18 €)

 

 

 

 

Journées du patrimoine 2012

Détail de la maquette du LéchalasLes 29e Journées européennes du patrimoine cherchent à mettre en lumière les patrimoines cachés. C'est l'occasion, pour la Maison des Hommes et des techniques et l'association Histoire de la construction navale à Nantes, de présenter au public des richesses issues de ses réserves. Ainsi, cette année, vous pourrez découvrir des maquettes nouvelles, dont certaines n'ont jamais été présentées dans nos salles d'exposition :

  • le Saint-Anne, une maquette de 1,80 m de long et de 1,10 m de haut, qui représente le plus grand voilier jamais construit en France, le France II. Suspendue à la voûte de la chapelle Sainte-Anne jusqu'en 1965, elle a été confiée aux maquettistes de l'AHCNN pour rénovation ;
  • le Léchalas, une maquette de 174 m en bois du bateau bien connu des Nantais, confiée à la MHT par les héritiers de son réalisateur.
  • plus d'une dizaine d'autres maquette issues des fonds de l'AHCNN et de la MHT.

L'équipe de maquettistes vous accompagnera dans la découverte de ces objets.

Vous pourrez également (re)découvrir l'exposition permanente Bâtisseurs de Navires en présence d'anciens travailleurs de la Navale.

Des retraités de l'entreprise Airbus se feront un plaisir de vous présenter l'exposition temporaire Premiers vols. Histoire de la construction aéronautique nantaise. Attention ! Cette exposition fermera ses portes après les Journées du patrimoine. Ne manquez pas l'occasion de la découvrir !

Comme tous les ans, des visites guidées du site des chantiers seront réalisées par d'anciens salariés de la Navale.

Les samedi et dimanche 15 et 16 septembre
de 14h à 18h
Visites guidées à 14h30 et 15h30
(départ à l'intérieur de la Maison des Hommes et des techniques)

 

 

 

 

Exposition temporaire : 1ers vols. Histoire de la construction aéronautique nantaise

Affiche exposition 1ers volsEn 1937, la société anonyme des ateliers d’aviation Louis Bréguet s’installe à Bouguenais, près de Nantes. Très vite, l’activité se développe et la construction aéronautique devient un vivier d’emploi incontournable à Nantes. Des débuts de l’aviation des années 30, jusqu’à l’introduction des nouvelles technologies, en passant par les périodes de guerre, les personnels de l’usine ont toujours su s’adapter à leur époque avec passion et détermination, et parfois même de façon insolite.

Proposée par l'association Patrimoine nantais de la construction aéronautique et réalisée avec le concours d'Airbus, cette exposition trouve toute sa place aux côtés de Bâtisseurs de navires, dont elle est complémentaire.

À travers des témoignages inédits, des vidéos d’archives, mais aussi de véritables pièces d’avion, l’exposition retrace les grands moments de l’histoire de la construction aéronautique nantaise. Partez à la découverte de cette industrie phare de la région, à travers le prisme de l’histoire, de la passion humaine, et des défis techniques.

Du 30 mars au 16 septembre 2012
Pour tout renseignement concernant l'exposition :
Association Patrimoine nantais de la construction aéronautique
02 40 74 37 89
as.pnca.nantes@orange.fr

 

Festival Handiclap 2012

Affiche Handiclap 2012Cette année, à l'occasion du 25e anniversaire de Handiclap, l'Association pour adultes et jeunes handicapés de Loire-Atlantique (APAJH-44) a innové en concentrant le festival sur quatre jours pleins « de fête, de surprises, de sons et d'images à Nantes pour toute la famille ». Les spectacles et animations se sont déroulés sous chapiteau entre Chantiers navals et Gare maritime, alors que la Maison des Hommes et des techniques et la Maison de l'avocat ont accueilli des expositions.

La MHT a exposé les œuvres pleines de couleurs du foyer Les chardons bleus et des artistes Pat Artefakt, Bruno Bourdet, Vaida Budreviciute, Françoise Guilloux, Laurent Mayanobe, Frédéric Olekhnovitch et Jacques Périard.

Une visite de l'exposition Bâtisseurs de navires en LSF et une autre réservée à un public scolaire ont été proposées dans le cadre de Handiclap.

Un atelier animé par Bruno Bourdet et accessible aux enfants à partir de 7 ans a eu lieu le 15 mars.

Hors de la MHT, le festival se poursuit durant toute l'année par des manifestations labellisés Handiclap.

Du 15 au 18 mars 2012
Informations auprès de l'APAJH :
Élodie Boënnec Tél. 02 40 14 46 45 Mail : e.boennec@apajh44.org

 

 

 

 

 

Haut de page