Maison des Hommes et des techniques

Les aménagements

Le site des chantiers vu du bâtiment ACN en novembre 2009L'ensemble de l'Île de Nantes, dont la Prairie-au-Duc fait partie, fait l'objet d'un gigantesque projet d'aménagement, qui se déroulera sur plusieurs dizaines d'années. De 1999 à 2009, la première tranche en a été confiée à l'architecte-urbaniste Alexandre Chemetoff. Suivant le plan-guide élaboré sous l'égide de la société d'économie mixte créée en 2003, la Société d'aménagement de la Métropole Ouest-Atlantique (SAMOA), et dont les grandes lignes sont explicitées dans le Hangar 32 (quai des Antilles à Nantes), les éléments architecturaux subsistant sur la Prairie-au-Duc ont été conservés et remis en valeur.

La Maison des Hommes et des techniques, en collaboration avec d'autres associations du Collectif, s'est battue durant ces années pour peser sur les choix faits par les décideurs. Ses dirigeants ont toujours pensé qu'une simple réhabilitation de ces éléments n'était pas suffisante et ne constituait qu'un premier pas indispensable. Selon la MHT, la recherche du sens véhiculé par les projets doit primer sur d'autres critères. Elle les voudrait en conformité avec le passé du lieu en privilégiant le lien avec l'histoire maritime, fluviale, industrielle et ouvrière de Nantes.

Haut de page